Symbole patrimonial de la ville, cette résidence majustueuse a vu défiler bien des familles pendant deux siècles. Elle a traversé les époques pour devenir un lieu de célébration des arts et de la culture. La Maison Melançon fait indubitablement la fierté des Candiacois.

  • Une maison qui traverse les époques

    Au 17e siècle, le terrain où est située la Maison Melançon était une portion du terrier 10, de la côte Saint-François-Xavier de l'ancienne Seigneurie de La Prairie de la Magdeleine. En 1760, c’est le nom de Pierre Lefebvre dit Michaudville, lieutenant de milice, qui est mentionné en tant que propriétaire de ce lot. 

    Se dressant fièrement face au fleuve St-Laurent et sise au milieu du parc André-J.-Côté à Candiac, cette demeure ancestrale garde bien secrètes ses origines et son histoire. Une histoire de plus de deux siècles si on se fie au chiffre 1787 gravé sur une pierre au-dessus de l'une de ses portes.

    On ne retrouve ses occupants qu'à partir de 1860, alors que des titres de propriété confirment que Pierre et Alfred Brosseau ont alors habité la maison dont ils étaient propriétaires. Ces messieurs auraient vendu la maison en 1910 à Arthur Lefort, cultivateur, qui la céda à ses deux fils Wilfrid et Roch le 1er avril 1922. Ce dernier, également cultivateur, céda la propriété au docteur Donat Melançon le 28 mars 1945 pour un montant de 6 500 $. En 1967, après la mort de son mari, madame Thérèse Martel-Melançon vendit la maison à la Ville de Candiac et au maire Claude Hébert pour la somme de 65 000 $.

     

  • Travaux de restauration


    En 1988, après de nombreux actes de vandalisme, un comité bénévole est formé afin d’éviter la démolition et de préserver la Maison Melançon. Les travaux de rénovation débutent donc en 1989 et s’échelonneront sur huit ans. Cependant, comme les normes relatives à la Loi sur le patrimoine culturel nécessitaient un investissement trop important, la maison n’a pu être classée monument historique, mais elle a néanmoins été restaurée dans le respect des méthodes et de l'esprit de l’époque.

    En 1997, monsieur André J. Côté, maire de Candiac de novembre 1993 à août 2011, procédait à l’ouverture officielle de la Maison Melançon, faisant ainsi cadeau d’un véritable joyau historique à la population de Candiac.

  • Vocation actuelle

    Aujourd’hui, ce lieu fait office de salle pour la tenue de rencontres civiques, d’événements spéciaux ou d’activités culturelles diversifiées. De plus, tout au long de l’année, de nombreuses expositions d’œuvres d’artistes locaux ou invités sont organisées au profit de la Fondation Hélène Sentenne, pour l’avancement des arts et de la culture à Candiac.

  • La Maison Melançon, trésor culturel de la MRC de Roussillon

    Afin de souligner les 20 ans des Journées de la culture, la MRC de Roussilon a invité la population, tout au long de l'été 2016, à lui transmettre ses coups de coeur. Les 20 trésors culturels qui font la fierté des habitants de la région ont ainsi été idenfiiés et la Maison Melançon en fait partie!

    Tous les trésors peuvent être découverts ici : roussillonenaction.ca/20tresorsculturels

     

Galerie

Parc Haendel

33, rue de Fribourg