Un nouveau service de collecte des matières organiques sera implanté sur notre territoire d’ici quelques années. En effet, les MRC de Beauharnois-Salaberry et de Roussillon ont uni leurs forces pour créer BioM, un complexe intermunicipal de traitement et de valorisation des matières résiduelles organiques par biométhanisation et compostage. Les collectes se feront dans 18 municipalités et desserviront plus de 225 000 citoyens.

MON BIOM.CA

Vous souhaitez en connaître davantage sur la venue du complexe BioM, visitez monbiom.ca. Vous y trouverez une mine d’informations sur le processus de biométhanisation et de compostage.

  • Réduction des GES

    L’émission de GES sera réduite de trois façons :

    1. Par le retrait des matières résiduelles organiques des sites d’enfouissement
    2. Par la production d’une énergie renouvelable en remplacement des énergies fossiles
    3. Par une réduction de plus de 50 % de la distance parcourue par les camions chargés de la collecte des matières résiduelles organiques

    Selon le ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques et RECYC-QUÉBEC, la décomposition des matières résiduelles organiques dans les sites d’enfouissement produirait plus de 7 % de l’ensemble des GES au Québec. Le gaz produit par la décomposition de la matière organique, le méthane, est 21 fois plus dommageable pour le climat que le CO2.

  • Qu’est-ce que la biométhanisation ?

    La biométhanisation est un procédé de traitement des matières organiques par fermentation sans oxygène. Le processus, qui se déroule entièrement en milieu fermé, ne génère aucune nuisance olfactive. Les produits qui résultent de ce procédé sont le biogaz et le digestat, une pâte pouvant être compostée. Le biogaz, une fois raffiné, remplace le gaz naturel, une énergie fossile non renouvelable.

  • Qu’est-ce que le compostage ?

    Le compostage est un procédé de valorisation biologique qui permet de transformer les matières organiques en un produit fertilisant propre, sécuritaire et efficace, le compost. Le compost peut être utilisé pour l’horticulture, la sylviculture, l’aménagement de sites ou l’entretien des espaces verts. Il réduit la nécessité d’utiliser des engrais chimiques.

  • Matières acceptées
    • résidus de table
    • fibre de papier/carton souillées
    • gazon
    • résidus de jardin
    • feuilles mortes
    • branches et sapins
  • Matières refusées
    • articles en cuir, textiles, vêtements
    • assouplissant textile en feuilles
    • bouchon de liège
    • cendres chaudes, mégots de cigarette et autres produits pouvant alimenter la combustion
    • couches et serviettes hygiénique
    • cure-oreille, ouate, tampon démaquillant, débarbouillette pour bébé
    • graisse, huile, peinture et autres résidus domestiques dangereux
    • litière agglomérante pour animaux domestiques
    • matériaux de construction (bois de charpente, agglomérés, stratifiés et laminés)
    • pellicules plastique, sacs de plastique, papier d’aluminium, papier ciré, styromousse
    • sac d’aspirateur et leur contenu
    • tapis, moquette
    • toutes les matières de plastique (même lorsque décrites comme étant biodégradables ou compostables)
    • toutes les matières recyclables (papier et carton non souillés, verre, plastique et métal)

Galerie

Parc Haendel

33, rue de Fribourg