Candiac est très fière d’innover en participant à un projet d’études sur une nouvelle méthode entièrement écologique pour lutter contre l’agrile du frêne.  Ainsi, elle sera parmi les premières villes au Québec à mettre ces techniques en pratique. Le projet débutera cet été dans deux emplacements stratégiques, soit au parc Fernand-Seguin et au parc André-J.-Côté.

M. Hugo Laperle, ingénieur forestier à la Ville de Candiac, s’est dit très enthousiaste de la mise en place de ce projet inusité qui permettra certainement d’augmenter les chances de survie de nos arbres :  «Il s’agit d’une méthode très prometteuse et nous sommes heureux que la Ville de Candiac ait été choisie pour participer à ces recherches».

Ce projet de la firme GDG environnement en partenariat avec l’Institut national de la recherche scientifique et le Service canadien des forêts de Ressources naturelles Canada consiste en la création d’un nouveau dispositif d’autodissémination. Cette méthode de lutte a pour but de contaminer les agriles à l’aide d’un piège entonnoir à l’intérieur duquel se trouve une pochette inoculée par le champignon Beauvaria bassiana. Le taux de mortalité des agriles infestés par ce champignon est de 100%, et ce, cinq jours après leur contamination. De plus, les agriles qui ont été en contact avec le champignon peuvent le transmettre aux autres agriles qui n’ont pas nécessairement  été piégés. La volonté de la firme est d’éventuellement pouvoir contrôler 80 à 90 % de la population de cet insecte ravageur.

Les pièges seront installés dans le haut des arbres au cours du mois de juin et les pochettes contenant le champignon Beauvaria bassiana seront situées en dessous de ces dernières. M. Réjean Bergevin de la firme GDG environnement, expert dans la lutte contre les insectes nuisibles depuis plus de 30 ans, tient à préciser que les effets du champignon sont spécifiques à l’agrile et donc, n’affecteront pas les autres insectes tels que les abeilles.

Pour en connaitre davantage sur les actions entreprises par la Ville de Candiac dans son plan d’action de lutte contre l’agrile du frêne ou encore pour plus d’informations sur cet insecte nuisible, n’hésitez pas à consulter la section relative à ce sujet. 

Parc Haendel

33, rue de Fribourg