Candiac est renommée pour la qualité de sa foresterie urbaine qui ne compte pas moins de 17 000 arbres matures dispersés dans les emprises publiques et dans les parcs. Par son slogan "Ma ville sous les arbres" et son identité visuelle, la Ville confirme l’importance qu’occupe le patrimoine arboricole sur son territoire.

Une forêt urbaine en santé

La gestion d'une telle forêt nécessite la mise en application d'un programme d'entretien échelonné sur plusieurs années, lequel consiste en l'élagage, la taille de formation, le tuteurage, l'inspection et la mise à jour de l'inventaire. La Ville s’est d’ailleurs dotée d’une Politique de l’arbre qui met en lumière ses ambitions à atteindre et les défis de gestion à relever à moyen et long terme. L’entretien des arbres se fait sous la supervision d’un ingénieur forestier.

 

Arbre emblématique

La Ville de Candiac a adopté un arbre-emblème, le chêne à gros fruits. Celui-ci est le symbole de la force, de l’endurance, de la longévité et de la pérennité. Il est d’ailleurs devenu en 2014 l’image de marque de Candiac.

  • Inventaire des 17 000 arbres

    En 2014, des experts du Groupe DDM, une firme spécialisée en gestion des ressources naturelles et de l’environnement mandatée par la Ville, se sont promenés dans les rues de Candiac pour établir un portrait précis de notre forêt urbaine. Tous les arbres appartenant à la Ville ont été examinés attentivement et notamment répertoriés par leur état de santé, les types d’essence et le diamètre des troncs. En plus, les arbres ont été localisés par GPS. Ceci a permis à la Ville d’établir un plan de gestion pour chaque type d’essence, dont le frêne.

  • Emprises publiques

    Les arbres plantés dans les emprises publiques sont la propriété de la Ville de Candiac qui en assure l’entretien. Il est donc strictement défendu de les élaguer, les émonder, les abattre ou de couper les racines sous peine d’amende.

  • Plantation annuelle d’arbres

    La politique de plantation d’arbres de la Ville de Candiac est d'un arbre par nouvelle résidence et celle-ci est supervisée par un ingénieur forestier. Lorsque la construction dans un secteur est complétée et que les travaux d’aménagements paysagers sont à prévoir, l’ingénieur forestier offre aux nouvelles résidences un arbre, qui sera alors planté dans l’emprise de la Ville et entretenu par elle. Les essences d’arbres sont choisies par l’ingénieur forestier afin d’assurer un environnement harmonieux et uniforme.

  • Élagage cyclique

    En fonction d'un cycle quinquennal, la Ville cible un secteur pour l’élagage des arbres. Ces travaux sont également supervisés par l’ingénieur forestier.

  • Arbres morts, malades, branches cassées ou basses

    Une branche d'un arbre de la Ville obstrue votre entrée ? Un arbre semble malade? Vous pouvez communiquer avec le Service des travaux publics et notre équipe d’arboriculteurs se déplacera pour établir un diagnostic et  offrir ses recommandations (450 444-6040, travauxpublics@ville.candiac.qc.ca). S’il y lieu, l’équipe d’arboriculture procédera à l’élagage ou à l’abattage de l’arbre. 

  • Terrains privés

    Aucun permis n’est requis pour abattre un arbre situé sur votre terrain et dont vous êtes le propriétaire.

  • Agrile du frêne

    Vous possédez un frêne sur votre terrain et vous planifiez le faire  traiter au TreeAzin ? Sachez que la Ville a négocié pour 2016 un tarif préférentiel auprès d'une entreprise qui offre des traitements préventifs. Pour de plus amples renseignements, communiquez avec le Service des travaux publics : 450 444-6040 – travauxpublics@ville.candiac.qc.ca

    Par ailleurs, rappelons que dans le cadre de son Plan d’action pour lutter contre l’agrile du frêne, la Ville a traité cet été 600 des 1 400 frênes inventoriés sur son territoire. Elle continuera à prendre des mesures pour sauver le maximum d’arbres affectés dès le printemps prochain. Pour de plus amples détails sur l’agrile du frêne et sur le Plan d’action de la Ville contre cet insecte ravageur, cliquez ici.

    Les spécialistes recommandent d’effectuer le traitement entre le 15 juin et le 15 août.  

Galerie

Parc Haendel

33, rue de Fribourg