Le Sentier cyclable et pédestre entre Oka et Mont-Saint-Hilaire a été inauguré samedi dernier,  un projet représentant un investissement de 60 M$ réparti à parts égales entre le gouvernement du Québec, la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) et les municipalités traversées par le Sentier.

Le maire Normand Dyotte était présent lors de cette inauguration à titre de représentant de la couronne Sud de la CMM. Pour l'occasion, les participants ont parcouru une distance de 85 km à vélo dans le sentier. 

(Le maire Dyotte accompagné du maire Corriveau, du maire Damphousse, de la mairesse Lavoie et du directeur général de la CMM, M. Lezzoni, à McMasterville)

crédit photo : CMM

 

Pour plus d'informations, veuillez consulter le communiqué émis pas la CMM à ce sujet: 

Montréal, le 2 septembre 2017 – Le Sentier cyclable et pédestre entre Oka et Mont-Saint-Hilaire a été inauguré aujourd’hui, un projet représentant un investissement de 60 M$ réparti à parts égales entre le gouvernement du Québec, la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) et les municipalités traversées par le Sentier.

D’une longueur de 143 km, le Sentier traverse 17 municipalités et relie les trois parcs nationaux de la région de Montréal (parc d’Oka, parc des Îles de Boucherville et parc du mont Saint-Bruno) ainsi que le Centre de la nature du mont Saint-Hilaire. Les travaux pour l’aménagement du Sentier ont débuté en 2013.

Pour souligner l’inauguration de ce sentier, deux groupes d’une centaine de cyclistes sont partis tôt ce matin des deux extrémités du Sentier, soit de la municipalité d’Oka et de celle de Mont-Saint-Hilaire. Tous les cyclistes participants se sont rejoints, en fin d’après-midi, à Montréal, au parc La Fontaine. L’événement était organisé avec la collaboration de Vélo Québec et de Défi Santé.

« Le gouvernement du Québec est un fier partenaire de ce projet qui, en plus de s’inscrire dans la réalisation de la Trame verte et bleue du Grand Montréal, est un legs à l’occasion du 375e anniversaire de la métropole. Avec le Sentier cyclable et pédestre entre Oka et Mont-Saint-Hilaire, l’attractivité de la région métropolitaine se trouve renforcée. Chacune des municipalités traversées par le tracé regorge d’attraits qui valent le déplacement », a indiqué M. Robert Poëti, député de Marguerite-Bourgeoys, au nom du ministre des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire, ministre de la Sécurité publique et ministre responsable de la région de Montréal, M. Martin Coiteux.

Pour sa part, le maire de Montréal et président de la CMM, M. Denis Coderre, précise que « la réalisation du Sentier cyclable et pédestre entre Oka et Mont-Saint-Hilaire, grâce à la contribution financière du gouvernement du Québec et des municipalités de la CMM, est une belle façon de souligner le 375eanniversaire de Montréal. Le Sentier est également le premier axe du Réseau vélo métropolitain qui est le moyen privilégié par la Communauté pour favoriser la mobilité active dans la région. À terme, le futur Réseau vélo métropolitain totalisera près de 1 600 kilomètres, incluant 955 kilomètres de nouveaux tronçons cyclables, et contribuera à positionner le Grand Montréal au premier rang des régions cyclables d’Amérique du Nord ».

 

Comme le rappelle pour sa part M. Richard Bergeron, membre du comité exécutif de la Ville de Montréal et membre de la commission de l’aménagement de la Communauté, « la réalisation du  Sentier cyclable et pédestre entre Oka et Mont-Saint-Hilaire découle directement du Plan métropolitain d’aménagement et de développement dont l’un des objectifs est de favoriser la mobilité active. Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si, avec l’entrée en vigueur du PMAD, en mars 2012, la réalisation du Sentier a été l’un des premiers projets autorisés dans le cadre d’une entente avec le gouvernement du Québec pour le financement de la mise en place de la Trame verte et bleue du Grand Montréal ».

Pour le maire de la Ville de Mont-Saint-Hilaire, M. Yves Corriveau : « avec ce nouveau Sentier, les citoyens du Grand Montréal ainsi que les touristes de passage peuvent désormais traverser de façon sécuritaire et agréable la région à vélo. Le Sentier est connecté avec les réseaux cyclables existants, il facilite l’accès aux espaces verts et bleus de la région, il met en valeur nos attraits récréotouristiques et patrimoniaux et est un moyen sécuritaire de se rendre vers plusieurs points centraux de transport collectif. Bref, ce nouveau sentier constitue un atout indéniable pour l’attractivité de la région métropolitaine et ses 82 municipalités ».

De son côté, le maire de la Ville de Boucherville, M. Jean Martel, rappelle que « la réalisation du Sentier cyclable et pédestre entre Oka et Mont-Saint-Hilaire illustre les avantages du partenariat municipal et gouvernemental pour des projets d’envergure métropolitaine. Le Sentier est le premier axe du futur Réseau vélo métropolitain. Ce n’est que le début d’un grand projet pour le Grand Montréal ».

Pour M. Jean-François Pronovost, vice-président développement et affaires publiques, de Vélo Québec, « le Sentier cyclable et pédestre entre Oka et Mont-Saint-Hilaire permet d’améliorer des segments cyclables existants et de créer des segments stratégiques, contribuant ainsi à améliorer l’offre cyclable. Que ce soit à des fins de loisir ou de tourisme ou comme moyen de transport propre et actif, le Sentier favorisera la pratique du vélo et contribuera ainsi à améliorer l’environnement, la santé et le bien-être des citoyens ».

Enfin, pour le docteur Louis Gagnon, coprésident et fondateur de CAPSANA, responsable de la campagne Défi Santé, « l’aménagement du Sentier cyclable et pédestre entre Oka et Mont-Saint-Hilaire est un incitatif supplémentaire à l’adoption de saines habitudes de vie pour la population de la région. Nos choix individuels en matière de santé sont largement influencés par la présence d’environnements favorables et l’inauguration de cette nouvelle infrastructure cyclable témoigne parfaitement de la contribution réelle que peuvent faire les élus dans leurs décisions d’aménagements. Je les en félicite et les remercie de contribuer ainsi à l’amélioration de la santé des citoyens ».

Adopté le 3 août 2017 par le comité exécutif de la CMM, le Plan directeur du Réseau vélo métropolitain a été lancé officiellement lors de la cérémonie d’inauguration du Sentier. Le document peut être consulté sur le site Internet de la CMM.

LE SENTIER : UN PROJET DE LA TRAME VERTE ET BLEUE DU GRAND MONTRÉAL

Axée sur la protection de l’environnement, la mise en place de la Trame verte et bleue permettra aux citoyens de profiter des milieux naturels protégés. Ceux-ci seront accessibles et se multiplieront à l’échelle du Grand Montréal, créant ainsi un vaste réseau d’espaces verts et bleus. Favorisant le transport actif, la Trame intégrera les principales composantes naturelles et patrimoniales de la région, contribuant ainsi à l’attractivité du Grand Montréal. Par ailleurs, l’ensemble des projets financés dans le cadre de la Trame verte et bleue constitue un legs pour le 375e anniversaire de fondation de Montréal.

Pour plus de renseignements, consultez le site Internet de la Communauté métropolitaine de Montréal : www.cmm.qc.ca

- 30 -

SOURCE : CMM

 

*Crédit photo : CMM

Galerie

Parc Haendel

33, rue de Fribourg