L’eau n’est pas une source intarissable. Il faut donc la considérer comme de «l’or bleu». C’est pourquoi la municipalité prend des mesures pour sensibiliser les citoyens contre l’arrosage excessif des pelouses qui entraîne un gaspillage considérable de cette ressource.

Économisons notre consommation de l’eau potable

Au Québec, la consommation d’eau potable double durant l’été, en partie à cause de l’arrosage excessif des pelouses et des plates-bandes. Un boyau d’arrosage peut débiter jusqu’à 1 000 litres d’eau potable à l’heure, soit la consommation d’eau recommandée pour une personne durant près d’un an et demi.

  • Arrosage

    Du 1er mai au 15 septembre, de 20 h à minuit, l’arrosage des pelouses est permis pour :

    • adresses paires : les jours pairs
    • adresses impaires : les jours impairs

    Les systèmes d’arrosage automatique doivent être utilisés entre minuit et 5 h, selon le même principe des adresses paires et impaires. Les détenteurs de tels systèmes doivent se procurer un permis, sans frais, à l’hôtel de ville.

    Pour de plus amples renseignements, consulter le règlement de la Ville concernant l’utilisation de l’eau potable à l’extérieur des bâtiments.

    Pour faire une demande de permis en ligne, cliquez ici.

  • Nouvelle pelouse

    Un propriétaire qui installe une nouvelle pelouse peut, sur obtention d’un permis requis, procéder à son arrosage en dehors des heures normalement permises le jour de la pose ou de l’ensemencement, et ce, pendant une période maximale de quatre heures. De plus, le détenteur du permis est autorisé à procéder à l’arrosage entre 20 h et minuit durant la période de validation du permis qui est de six jours consécutifs.

  • Trucs pour entretenir votre pelouse tout en économisant l’eau
    • Il n’est pas recommandé d’arroser votre pelouse durant la journée. Près de 50 % de la quantité d’eau utilisée s’évapore dans l’air tandis que les gouttelettes d’eau peuvent créer un effet de loupe sous l’influence du soleil et brûler le gazon. Il vaut donc mieux arroser en soirée comme le stipule le règlement municipal sur l’utilisation de l’eau potable.
    • L’arrosage occasionnel, soit une fois par semaine, est préférable à un arrosage fréquent de courtes doses. Ainsi, les racines de l’herbe se développent en profondeur et résistent mieux à la sécheresse. 
    • L’arrosage sur une longue période, sous forme de fines gouttelettes, est favorable pour permettre au sol de demeurer humide. 
    • En absence de pluie, seulement 2,5 cm d’eau par semaine suffisent pour préserver la santé de votre pelouse. Pour vérifier cette mesure, placer 4 ou 5 récipients de même grosseur à différents emplacements sur votre terrain. Vous pouvez cesser d’arroser une fois que ces derniers auront accumulé 2,5 cm d’eau.
    • La longueur de votre gazon doit être supérieure à 7,5 cm (environ 3 pouces) afin de mieux protéger ses racines, surtout par temps sec.
    • Lors d’une période de sécheresse, votre gazon jaunit et entre en dormance. Vous devez alors éviter de l’arroser et de le tondre. Il reverdira après une pluie suffisante.
    • Variez la composition de votre pelouse pour empêcher les infestations par les insectes ravageurs. Par exemple, ajoutez du trèfle blanc à votre gazon. Étant riche en azote, celui-ci supporte le piétinement et la sécheresse. 
    • Après une tonte, les rognures de gazon laissées au sol protégeront votre gazon tout en le nourrissant.
    • Au printemps, aérez mécaniquement votre sol afin de permettre une meilleure infiltration de l’eau, améliorer les échanges gazeux et favoriser l’étalement des racines.
  • Trucs pour entretenir vos plates-bandes tout en économisant l’eau
    • Plantez des vivaces à l’automne. Elles s’acclimateront plus facilement et auront moins besoin d’eau durant l’été.
    • Choisissez des plantes adaptées à notre climat.
    • Utilisez l’eau de pluie récupérée à l’aide d’un baril pour arroser vos plantes et vos fleurs.
    • Étendez du paillis sur les plates-bandes pour conserver l’humidité.
    • Arrosez la base des plantes plutôt que les feuilles.
  • Pour en connaître davantage sur l’entretien écologique d’une pelouse

    Entretien des pelouses résidentielles et contrôle des principaux organismes indésirables, ministère du Développement durable, Environnement et Lutte contre les changements climatiques — www.mddlcc.gouv.qc.ca

    Guide d'entretien écologique de la pelouse, Jardin botanique de Montréal — www.espacepourlavie.ca

    La pelouse durable : un choix environnemental, Fédération interdisciplinaire de l’horticulture ornementale du Québec, Association des producteurs de gazon — www.pelousedurable.com

  • Nettoyage des bâtiments

    En plus des heures permises pour l’arrosage, vous pouvez utiliser l’eau potable les samedis et dimanches, entre 9 h et 17 h, pour laver les voitures et l’extérieur des bâtiments.

    Pour de plus amples renseignements, consulter le règlement de la Ville concernant l’utilisation de l’eau potable à l’extérieur des bâtiments.

  • Remplissage de piscine

    Ce service est offert par les Travaux publics du lundi au jeudi et requiert une réservation au moins 48 heures à l’avance ; des frais sont exigés. En outre, le remplissage complet des piscines est permis une seule fois par année et doit se faire entre minuit et 5 h. Un permis émis par la Ville est requis.

    Pour de plus amples renseignements, consulter le règlement de la Ville concernant l’utilisation de l’eau potable à l’extérieur des bâtiments.

  • Fermeture de l’eau

    Sur demande, des employés des Travaux publics pourront effectuer l’interruption de votre alimentation en eau. Ce service est offert du lundi au jeudi et requiert 24 heures d’avis. Des frais sont exigés.

    Info :
    Travaux publics
    450 444-6040
    travauxpublics@ville.candiac.qc.ca

  • Eau brute

    La Ville de Candiac utilise uniquement de l’eau brute pour le nettoyage des rues et l’arrosage de ses aménagements paysagers.

Galerie

Parc Haendel

33, rue de Fribourg